logo ACF moyen

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe

0118 Hommage Paul Bocuse1

PAUL BOCUSE 1926 - 2018

HOMMAGE à L'ESPRIT PAUL BOCUSE

Le 20 Janvier 2000, PAUL BOCUSE m'a honoré de sa présence avec tous les grands chefs Français pour fêter mes trente ans d'artisan cuisinier et le même jour, le 20 Janvier 2018 il nous a quittés.

Sans jamais avoir travaillé avec lui, j'ai toujours eu l'esprit PAUL BOCUSE. En 1969, il est venu avec Henri GAULT et Christian MILLAU dans mon petit restaurant, les BELLES GOURMANDES. Depuis cette date, avec Gerlindé, il nous a toujours conviés à ses fêtes. Nous avons célébré les 40 ans de Gerlindé chez Paul avec nos amis Bernard Fournier, Alain Dutournier et Jean-Pierre Morot-Gaudry. Le lendemain, Il nous régalait, dans son salon privé, autour d'un ailloli royal. Nous eûmes l'immense surprise d'y apercevoir l'éléphant en faïence que nous lui avions offert pour ses 50 ans.

Pendant des années, nous avons gardé et exposé dans notre restaurant tous les objets qu'il nous avait généreusement offerts et ce 20 Janvier 2000, il les a découverts avec stupéfaction en même temps que ma symbolique culinaire. À cette occasion, il m'a dédicacé une pièce unique en biscuit, représentant sa statue en cuisinier. Touché en plein cœur, PAUL a fait réaliser, par un sculpteur américain, sa tête en bronze (un plat en relief) qu'il m'a offerte quelques semaines plus tard. Lorsque je l'ai remercié comme un gamin qui vient d'apercevoir le Père Noël, PAUL m'a dit avec humour : " Avec toi, Henri, je sais qu'elle sera en bonne place. " De suite, j'ai fait faire, par l’artiste peintre, Patric BIDAUX de Romanèche-Thorins un grand tableau représentant son restaurant. Nous l’avons exposé fièrement, avec la tête en bronze de PAUL, à l'entrée de notre restaurant parisien, jusqu'à notre départ à la retraite en 2004. J'ai appris par la suite que je suis le seul à détenir cette œuvre d'art, un BOCUSE DE BRONZE (hors concours).

Je sais que beaucoup de jeunes et moins jeunes cuisiniers se retrouveront dans mon modeste témoignage. Grâce à toi, PAUL, mais néanmoins je me permets de citer également GASTON LENOTRE , les familles HAEBERLIN, PIC, TROISGROS, Roger VERGER et mes références à ESCOFFIER et ÉDOUARD NIGNON, j'ai puisé ton exemple de la rigueur, ta passion du travail bien accompli, ta reconnaissance envers ton personnel que tu ne manquais pas de saluer tous les matins respectueusement ainsi que ton accueil toujours très convivial des clients.

Merci PAUL d'avoir tracé le sillon de l'art des mets ; en 2004, j'en ai fait mon sigle, en ta mémoire.

Henri Faugeron

0118 Hommage Paul Bocuse2